Credit general bruxelles

Mais il est clair que la Générale est décidée à passer à l'action. Elle a souhaité, tout d'abord, attirer l'attention de la Commission sur certains grands principes du droit de la concurrence, en reprenant les décisions, voire les déclarations effectuées par les autorités européennes dans le passé, dans tous les secteurs. Au total, ce quasi-pamphlet ne peut pas être considéré comme une plainte de la part de la banque française, dans la mesure où le nouveau plan n'a pas encore été officiellement déposé. Depuis plusieurs semaines, la Générale et la BNP évoquent la possibilité de saisir Bruxelles. La baisse du candidat-Premier ministre dans les sondages permet à la banque de sortir de sa réserve. Car, en attaquant le plan, la Générale s'en prend à l'évidence aux pouvoirs publics français, et singulièrement au Trésor et à la Banque de France.

Slobodan Praljak Drinks Liquid He Calls Poison During ICTY Appearance

. Credit general bruxelles. Cette lettre, accompagnée d'un mémorandum juridique de sept pages, demande à la Commission de considérer comme illégales les aides de l'Etat français au Crédit Lyonnais. Du côté des concepteurs de ce montage, on estime avoir tenu compte des injonctions de Bruxelles en faisant supporter au Crédit Lyonnais une part importante de la facture du passé. Mais, à l'approche du bouclage du second plan, la banque de Marc Vienot est passée à l'acte. On se refusait, hier au siège, à commenter la décision. La plus petite des « trois vieilles » analyse ensuite le rôle de l'Etat actionnaire dans le cas d'une banque.

Mais, de source bien informée, on expliquait qu'un élément spécifique avait joué. L'offensive bruxelloise de la Société Générale, si elle reste orientée contre le montage du Trésor, est aujourd'hui évidemment moins compliquée à mener. Banque du credit agricole du gard. Cette prise de position du patron de la grande banque privée française intervient à un moment déterminant du processus de validation du plan. Selon nos sources, ces concessions, cependant, ne semblent pas avoir été jugées suffisantes par la Société Générale, qui présente, dans son courrier, une argumentation allant du général au particulier.

L'ECHIQUIER MONDIAL. Armée européenne : chimère ou projet réaliste ?

. C'est aujourd'hui, en effet, qu'Edmond Alphandéry, ministre de l'Economie, rencontre Karel Van Miert, à Strasbourg, afin de lui présenter les grandes lignes du second plan de sauvetage. Marc Vienot estime ainsi que « le dispositif envisagé par l'Etat risque de créer entre les banques françaises une distorsion de concurrence inacceptable ». Credit help online. Au moment où Edouard Balladur était au zénith, l'offensive était doublement délicate. La particularité du système bancaire, nécessitant une intervention plus soutenue que dans d'autres industries, a été largement mise en avant par les pouvoirs publics français pour justifier leur position. L'offensive de la Générale ne surprend certes pas.

Enquête sur une vaste fraude de cartes de crédit prépayées

. Credit agricole des vosges et. Hier, en effet, Marc Vienot, le président de la Société Générale, a fait savoir qu'il avait envoyé une lettre à Karel Van Miert, commissaire européen à la Concurrence. Credit agricole ile de la reunion

Commentaires